le coin des frimousses

forum d'assistantes maternelles réunies dans la joie et bonne humeur
 
AccueilportailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le lait de chèvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
madgic

avatar

Messages : 1113
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 60
Localisation : saone et loire

MessageSujet: le lait de chèvre   Mar 15 Sep - 20:20

Pour changer du lait de vache, le lait de chèvre débarque dans le monde des préparations infantiles
Le 17 avril 2015 à 11h00 - par Hélène Bour TOP SANTE

Un lait infantile à base de lait de chèvre vient d'être autorisé sur le marché français. Pour les femmes ne pouvant pas ou ne voulant pas allaiter ou lorsque bébé refuse les préparations à base de lait de vache, ce nouveau produit représente une solution intéressante, plus proche du lait maternel. Explications.


Si l'allaitement maternel reste le nec-plus-ultra en termes de bénéfices nutritionnels pour la santé et la croissance de bébé (on ne le dira jamais assez), il arrive que la jeune maman ne puisse pas ou ne désire pas donner le sein.

Dans ce cas, et jusqu'à maintenant, la femme non-allaitante n'avait de choix que d'opter pour des laits 1er âge (ou préparations pour nourrisson) ou laits 2ème âge (ou préparations de suite) à base de lait de vache enrichi en éléments essentiels à la croissance de bébé. Mais depuis août 2013, et suite à un avis favorable de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), une nouvelle source de protéine est autorisée dans la composition des préparations infantiles : les protéines du lait de chèvre. Cette nouvelle directive, transcrite en droit français en mai 2014, est basée sur deux études cliniques réalisées sur Capricare, un lait infantile à base de lait de chèvre.

Mais est-ce réellement bénéfique au bébé pour sa croissance ? Peut-il constituer une solution pour les bébés lassés des préparations infantiles à base de lait de vache ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ?

Un apport nutritionnel complet, idéal si bébé se lasse du lait de vache

Si les laits animaux ou végétaux non enrichis ne conviennent pas du tout au bébé, les préparations à base de lait de chèvre ou de lait de vache sont élaborées afin de répondre scrupuleusement aux besoins nutritifs du nouveau-né. Le lait de chèvre, accusé d'être trop riche en sels minéraux risquant d'entraîner des problèmes rénaux, et trop pauvre en certaines vitamines et acides gras essentiels, a ainsi été suppléé afin d'aboutir à une formule adéquate aux besoins du bébé.

Protéines du lait, vitamines et minéraux, acides gras essentiels y sont donc présents dans les bonnes proportions.

En effet, comme le rappelle le Dr Mar Bellaïche, gastro-pédiatre à l'hôpital Robert-Debré de Paris, le bébé a besoin au minimum de 10 grammes de protéines par jour. Cet apport essentiel doit être garanti. Dans ce sens, les laits végétaux (soja, amande, châtaigne, noisette, avoine,...) et les laits animaux non adaptés sont à proscrire.

Mais lorsque bébé refuse catégoriquement le biberon, il n'est pas toujours facile de trouver une solution. Pour le Dr Bellaïche, c'est dans ce sens que les préparations infantiles à base de lait de chèvre sont des produits satisfaisants et « uniques ». Car, rappelle-t-il, en moyenne 15% des enfants ont des troubles de l'oralité (des difficultés à s'alimenter par la bouche), qu'il faut absolument pallier afin que bébé évolue sans carences.

Le goût du produit au lait de chèvre étant foncièrement différent de celui des produits à base de lait de vache, il est possible que bébé s'en accommode davantage. Le Dr Bellaïche ajoute que cette seconde tentative est à privilégier avant de prescrire à outrance des médicaments pour que bébé tolère mieux le lait...

Qu'est-ce qui le différencie des préparations à base de lait de vache ?

Outre le goût qui change irrémédiablement, la préparation Capricare à base de lait de chèvre possède d'autres avantages qui la démarquent des produits classiques au lait de vache.

Comme chez la femme, la chèvre sécrète son lait de façon apocrine : les gouttelettes de lait sont libérées dans les canaux excréteurs en entrainant avec elles des composants cellulaires. Chez la vache en revanche, le procédé est mérocrine : les gouttes de lait sont libérées sans que des fragments cellulaires ne les accompagnent. Dans ce sens, le lait de chèvre se rapproche plus du lait maternel que le lait de vache.

Par sa composition faible en β-lactoglobuline et en α1-caséine, deux protéines de lactosérum, le lait de chèvre serait également plus digeste que le lait de vache, et plus proche de la composition du lait maternel. De plus, ses caséines ont la particularité de former un caillé mou et poreux dans l'estomac du bébé, ce qui permet une digestion plus complète.

Enfin, la préparation au lait de chèvre Capricare a un rapport plus équilibré entre graisses laitières et huiles végétales ajoutées, ce qui conduit à un apport adéquat en acides gras essentiels.

Un produit qui a déjà fait ses preuves mais reste un peu cher

Vendu en pharmacie par PediAct, Capricare est un produit fabriqué en Nouvelle-Zélande par l'entreprise Dairy Goat Co-operative. Il est commercialisé depuis 23 ans dans de nombreux pays dans le monde, dont la Russie, la Nouvelle-Zélande et l'Australie.

Pour donner son avis favorable, l'Autorité européenne de sécurité des aliments s'est basée sur deux études cliniques réalisées sur le produit Capricare. Dans les deux cas, les chercheurs ont conclu que ce lait infantile était aussi adéquat pour les bébés que les préparations à base de lait de vache. Les courbes de croissances des nourrissons alimentés avec des préparations à base de lait de chèvre étaient semblables à celles observées chez ceux alimentés par les préparations classiques à base de lait de vache. Aucune différence significative n'a été observée entre les deux groupes au sujet du périmètre crânien, du poids et de la taille des bébés.

Si Capricare représente la solution voire l'alternative idéale pour les bébés boudant le lait de vache préparé, son prix est un peu moins alléchant. Comptez 15€ la boîte de 400gr de Capricaire, soit environ 1 euro le biberon, contre moins de la moitié pour les produits classiques à base de lait de vache.

_________________
]
Revenir en haut Aller en bas
 
le lait de chèvre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Savon "chouchou" au lait de chèvre et au miel
» 29 mois, et passage au lait de chèvre
» yaourts au lait de chèvre/ de brebis
» Coup de colère: lait de chèvre maternisé allergisant ??
» Lait/yaourt/fromage de chèvre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
le coin des frimousses :: chambre :: connaissance de l'enfant-
Sauter vers: